Je souhaite me faire vacciner, que faut-il savoir ?

Dernière mise à jour : le .

Vous souhaitez vous faire vacciner contre la Covid ? Voici des réponses à quelques questions courantes sur l’immunité, les effets secondaires et vos antécédents avec la Covid.

Le rappel vaccinal (dit « 3e dose »)

Suis-je concerné par la dose de rappel, dite 3e dose ?

Si vous avez 18 ans ou plus, vous pouvez recevoir un rappel vaccinal, en respectant un délai minimal après votre dernière injection ou infection à la Covid.

nouveau Si vous avez entre 12 et 17 ans, le rappel vaccinal vous sera ouvert à partir du lundi 24 janvier 2022.

Suis-je concerné par la dose de rappel ? À partir de quelle date pourrai-je la recevoir ? Quelle est la date limite pour ne pas perdre mon passe vaccinal ?

Quel que soit le vaccin que vous avez reçu initialement (Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Janssen), la dose de rappel se fera uniquement avec un vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna selon votre situation).

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

J’ai eu la Covid avant mon unique dose de vaccin. Suis-je concerné par la dose de rappel, dite 3e dose ?

Oui, dans votre cas le rappel sera votre 2e dose.

Si vous avez plus de 18 ans vous pouvez recevoir un rappel vaccinal, en respectant un délai minimal après votre dernière injection ou infection à la Covid.

nouveau Si vous avez entre 12 et 17 ans, le rappel vaccinal vous sera ouvert à partir du lundi 24 janvier 2022.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

J’ai eu la Covid après ma vaccination complète, comment prolonger mon passe vaccinal ?

Si vous êtes âgé de 18 ans ou plus, alors vous serez éligible à une dose de rappel dès 3 mois après votre infection.

Si vous êtes âgé de 12 à 17 ans, alors à partir du 24 janvier 2022 vous serez éligible à une dose de rappel dès 6 mois après votre infection.

En attendant de recevoir cette dose de rappel, vous pouvez utiliser le QR code de votre résultat de test PCR ou antigénique positif datant d’au moins 11 jours (aussi appelé certificat de rétablissement) comme passe vaccinal, valable pendant 6 mois.

Attention, un test sérologique (ou sérologie) ne tient pas lieu de passe vaccinal.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

À partir de quand pourrai-je recevoir la dose de rappel, dite 3e dose ?

Vous pourrez recevoir votre rappel vaccinal :

  • si vous avez été vacciné(e) avec le vaccin Pfizer, Moderna ou AstraZeneca :

    • si vous avez 18 ans ou plus, dès 3 mois après votre dernière injection, ou votre dernière infection à la Covid ;

    • si vous avez entre 12 et 17 ans, dès 6 mois après votre dernière injection, ou votre dernière infection à la Covid ;

  • si vous avez été vacciné(e) avec le vaccin Janssen :

Suis-je concerné par la dose de rappel ? À partir de quelle date pourrai-je la recevoir ? Quelle est la date limite pour ne pas perdre mon passe vaccinal ?

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Je suis vacciné(e) avec une seule dose de Janssen. Comment se passe mon rappel ?

Si vous avez reçu une dose unique de vaccin Janssen, il y a plusieurs cas possibles.

  • Si vous n’avez pas eu la Covid, ni avant ni après votre injection, alors :

    • vous devrez recevoir une dose supplémentaire de vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna, en dose complète) 4 semaines après votre injection, afin de compléter votre schéma vaccinal ; cette 2e injection prolongera la validité de votre passe vaccinal ;

    • 3 mois après cette injection supplémentaire, vous serez éligible au rappel vaccinal, avec un vaccin Pfizer ou Moderna (demi-dose).

  • Si vous avez eu la Covid avant votre injection, alors :

    • la dose supplémentaire n’est pas nécessaire ;
    • vous serez éligible au rappel vaccinal avec le vaccin Pfizer ou Moderna (demi-dose) dès 4 semaines après votre unique injection de Janssen ; ce rappel prolongera la validité de votre passe vaccinal.
  • Si vous avez eu la Covid après votre injection, alors :

    • la dose supplémentaire n’est pas nécessaire ;
    • vous serez éligible au rappel vaccinal avec le vaccin Pfizer ou Moderna (demi-dose) dès 3 mois après votre infection ; ce rappel prolongera la validité de votre passe vaccinal.
Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Avant quelle date dois-je recevoir la dose de rappel, dite 3e dose, pour conserver mon passe vaccinal ?

Suis-je concerné par la dose de rappel ? À partir de quelle date pourrai-je la recevoir ? Quelle est la date limite pour ne pas perdre mon passe vaccinal ?

  • Depuis le 15 décembre 2021 :

    • si vous avez 65 ans ou plus et que votre dernière injection (ou votre dernière infection à la Covid) date de plus de 7 mois, alors votre passe vaccinal sera désactivé. Pour prolonger sa validité, vous devrez recevoir votre dose de rappel (dite 3e dose).

    • quel que soit votre âge, si vous avez reçu le vaccin Janssen depuis plus de 2 mois, alors votre passe vaccinal sera désactivé. Pour prolonger sa validité, vous devrez recevoir une dose additionnelle.

  • Depuis le 15 janvier 2022 :

    • si vous avez entre 18 et 64 ans et que votre dernière injection (ou votre dernière infection à la Covid) date de plus de 7 mois, alors votre passe vaccinal sera désactivé. Pour prolonger sa validité, vous devrez recevoir votre dose de rappel (dite 3e dose).
  • À partir du 24 janvier 2022 :

    • si vous avez entre 12 et 17 ans, vous serez éligible à une dose de rappel, mais celle-ci ne sera pas obligatoire dans le cadre du passe vaccinal.
  • À partir du 15 février 2022 :

    • si vous avez 18 ans ou plus et que votre dernière injection (ou votre dernière infection à la Covid) date de plus de 4 mois, alors votre passe vaccinal sera désactivé. Pour prolonger sa validité, vous devrez recevoir votre dose de rappel (dite 3e dose).
Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Quels sont les facteurs de risque de formes graves de Covid ?

L’âge est le principal facteur de risque de développer une forme grave de Covid, c’est-à-dire pouvant conduire à une hospitalisation, voire à un décès.

Les comorbidités (autres maladies) suivantes jouent aussi un rôle significatif :

  • pathologies à très haut risque de décès :

    • trisomie 21 (surtout à partir de l’âge de 40 ans),
    • transplantation d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques,
    • insuffisance rénale chronique (avec dialyse),
    • certaines maladies rares (consulter la liste sur le site du ministère de la santé) ;
  • pathologies à haut risque de décès :

    • diabète de type 1 et de type 2,
    • obésité (IMC > 30 kg/m2),
    • cancer (en particulier si récent et/ou en progression et/ou sous chimiothérapie),
    • BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive) et insuffisance respiratoire,
    • insuffisance cardiaque,
    • hypertension artérielle compliquée,
    • maladie hépatique chronique (en particulier cirrhose),
    • troubles psychiatriques,
    • démence,
    • antécédent d’accident vasculaire cérébral.

La grossesse est également un facteur de risque de développer des formes graves.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Quel est le vaccin administré pour la dose de rappel, dite 3e dose ?

Le rappel est actuellement réalisé avec un vaccin à ARN messager uniquement, c’est-à-dire Pfizer ou Moderna (demi-dose de 50 µg) :

  • si vous avez 30 ans ou moins, la Haute autorité de santé (HAS) recommande de privilégier le vaccin Pfizer lorsque c’est possible (en l’attente de plus de données sur le risque de myocardite avec le vaccin Moderna chez les personnes plus jeunes) ;

  • si vous avez plus de 30 ans, et en particulier si vous êtes à risque de forme grave, le vaccin Moderna pourra par contre être privilégié, car plusieurs études récentes semblent montrer une efficacité vaccinale légèrement supérieure.

Le vaccin utilisé pour le rappel n’a pas besoin d’être le même que celui utilisé pour la vaccination initiale. Par exemple, il est possible de recevoir un rappel avec le vaccin Pfizer même si on a été vacciné(e) initialement avec le vaccin Moderna, AstraZeneca ou Janssen.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Où me faire vacciner ?

Vous pouvez vous faire vacciner :

  • dans un centre de vaccination ;
  • chez un professionnel de santé :
    • dans une pharmacie,
    • chez un médecin, un chirurgien-dentiste, un infirmier ou une sage-femme,
    • dans un laboratoire de biologie médicale.
Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Comment prendre rendez-vous pour me faire vacciner ?

Les centres de vaccination proposent une prise de rendez-vous par internet (via une des trois plateformes Doctolib, Keldoc ou Maiia) ou par téléphone.

En raison de la forte demande, les plateformes de prise de rendez-vous par Internet peuvent ne proposer que de créneaux éloignés lors de votre visite. Mais des nouveaux créneaux sont ajoutés tous les jours, donc n’hésitez pas à revenir régulièrement sur ces sites pour obtenir un rendez-vous dans un délai plus court.

Si vous n’êtes pas encore vacciné(e) et que vous souhaitez recevoir une première dose de vaccin, ou si vous avez 65 ans ou plus et que vous n’avez pas réussi à obtenir de rendez-vous pour la dose de rappel, alors vous pouvez vous rendre directement dans un centre de vaccination, où vous pourrez être vacciné(e) sans rendez-vous.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

J’ai des difficultés à me déplacer, puis-je me faire vacciner à domicile ?

Les infirmiers, sage-femmes et médecins généralistes son habilités à vacciner contre la Covid à domicile, avec tous les vaccins disponibles et adaptés à votre situation.

Si vous avez 80 ans ou plus, vous pouvez téléphoner au 0 800 730 957 (appel gratuit) pour être mis(e) en contact avec un professionnel de santé qui pourra venir à votre domicile.

Les infirmiers ne sont pas autorisés à vacciner les femmes enceintes ou les personnes présentant un trouble de l’hémostase.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Puis-je me faire vacciner contre la grippe saisonnière et la Covid en même temps ?

Oui. Il est possible de réaliser le rappel du vaccin contre la Covid en même temps que le vaccin contre la grippe, mais il est aussi possible d’espacer les deux injections.

La campagne annuelle de vaccination contre la grippe a commencé le 22 octobre 2021 pour les publics prioritaires. Depuis le 23 novembre 2021, elle est ouverte à toute la population. Si vous êtes éligible au rappel vaccinal contre la Covid, vous pourrez recevoir les deux vaccins en même temps.

En ville, c’est possible dans les pharmacies qui vaccinent avec les deux vaccins, et dans les cabinets médicaux ou infirmiers.

Vous pouvez aussi acheter votre vaccin anti-grippe en pharmacie et venir avec au centre de vaccination le jour de votre rendez-vous de rappel vaccinal contre la Covid.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

La vaccination initiale (schéma vaccinal à 1 ou 2 doses)

Quel est le délai à respecter entre la 1re et la 2e dose lors de la vaccination initiale (primo-vaccination) ?

Le délai avant la 2e injection dépend du type de vaccin utilisé pour la première injection.

  • Si vous avez reçu une première dose de vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna), il faut recevoir la 2e dose :

    • 3 à 7 semaines après la première, pour le vaccin Pfizer ;
    • 4 à 7 semaines après la première, pour le vaccin Moderna.
  • Si vous avez reçu une première dose de vaccin Janssen, il faut recevoir une dose supplémentaire avec un vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna) 4 semaines après la première injection.

  • Si vous avez reçu une première dose de vaccin AstraZeneca, la Haute autorité de santé recommande de recevoir une 2e dose d’un vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna), après un délai de 4 semaines.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Quel vaccin choisir pour ma vaccination initiale (primo-vaccination) ?

La Haute autorité de santé recommande de privilégier l’utilisation de vaccins à ARN messager (Pfizer ou Moderna) car ils sont plus efficaces pour réduire la transmission et les formes symptomatiques des nouveaux variants.

  • Si vous avez moins de 30 ans, privilégiez le vaccin Pfizer lorsque c’est possible (en l’attente de plus de données sur le risque de myocardite avec le vaccin Moderna chez les personnes plus jeunes).
  • Si vous avez plus de 30 ans, le vaccin Moderna pourra être privilégié car plusieurs études récentes semblent montrer une efficacité vaccinale légèrement supérieure.

Les personnes de moins de 18 ans sont vacciné(e)s exclusivement avec les vaccins à ARN messager et de préférence avec le vaccin Pfizer.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Y a-t-il des contre-indications à la vaccination ?

Les contre-indications à la vaccination sont les suivantes :

  • allergie à un composant du vaccin, notamment au polyéthylène glycol (PEG) ;

  • réaction anaphylactique (de grade 2 ou plus) suite à une précédente injection du vaccin ;

  • antécédent de myocardite ou myo-péricardite suite à une infection à la Covid ;

  • pour les adolescent(e)s : antécédent de syndrome inflammatoire multisystémique pédiatrique (PIMS) suite à une infection à la Covid ;

  • vaccin AstraZeneca uniquement : antécédent de syndrome thrombotique thrombocytopénique (STT) suite à une précédente injection de ce vaccin ;

  • vaccins Janssen et AstraZeneca uniquement : antécédent de syndrome de fuite capillaire (maladie très rare) ;

  • recommandation établie après concertation médicale pluridisciplinaire de ne pas effectuer une dose supplémentaire de vaccin, suite à la survenue d’un effet indésirable d’intensité sévère ou grave, attribué à une précédente dose de vaccin (par exemple : la survenue d’une myocardite, ou du syndrome de Guillain-Barré) ;

  • recommandation établie par un Centre de Référence Maladies Rares (CRMR) ou un Centre de Compétence Maladies Rares (CCMR), après concertation médicale pluridisciplinaire, de ne pas initier la vaccination contre la Covid.

Il y a également deux contre-indications temporaires :

  • traitement par anticorps monoclonaux anti-SARS-CoV-2 ;
  • myocardites ou péricardites non liées à une infection à la Covid, survenues avant la vaccination et toujours évolutives.

Dans l’état actuel des connaissances scientifiques, il n’y a pas de contre-indication à la vaccination des patients présentant des symptômes prolongés de la Covid (ou « Covid long »).

Les maladies auto-immunes, dont la polyarthrite rhumatoïde et la sclérose en plaques (SEP), ne sont pas non plus des contre-indications à la vaccination contre la Covid.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Je suis cas contact, puis-je me faire vacciner ?

Non. Si vous êtes cas contact ou avez été alerté(e) d’un contact à risque par l’application TousAntiCovid, vous devez attendre avant de vous faire vacciner.

Il faut d’abord vous assurer que vous n’avez pas été contaminé(e) en faisant un test 7 jours après votre dernier contact avec la personne positive. Si ce test de dépistage est négatif, alors vous pourrez vous faire vacciner.

Dans le cas où vous vivez avec la personne malade, votre test de contrôle est à faire 17 jours après le test positif ou le début des symptômes de cette personne.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

J’ai déjà eu la Covid, dois-je me faire vacciner (1re dose) ?

Oui. Si vous avez eu la Covid, une seule dose sera suffisante pour votre vaccination initiale. Cette injection peut avoir lieu à partir de 2 mois après votre infection.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

J’ai déjà eu la Covid, comment le prouver et ne recevoir qu’une seule dose pour compléter mon schéma vaccinal initial ?

Lors de votre rendez-vous pour votre vaccination initiale, vous pourrez présenter soit un test de dépistage positif réalisé il y a 2 mois ou plus, soit un test sérologique (prise de sang qui recherche des anticorps) positif. Certains centres de vaccination proposent de faire un test sérologique rapide ou TROD lors du rendez-vous de première injection. Si ce test est positif, alors vous ne recevrez qu’une seule dose de vaccin.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

J’ai eu la Covid après ma 1re dose de vaccin, dois-je recevoir la 2e pour compléter mon schéma vaccinal initial ?

Cela dépend :

  • si vous avez été testé(e) positif ou positive à la Covid dans les 15 jours suivants votre 1re injection, alors vous devez quand même recevoir la 2e dose dans un délai de 2 à 6 mois après la contamination.
  • si vous avez été testé(e) positif ou positive à la Covid après le 15e jour suivant votre 1re injection, alors vous n’avez pas besoin de recevoir une 2e dose. Votre contamination a le même effet protecteur que cette deuxième injection.
Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Les effets de la vaccination

Suis-je immunisé(e) après une seule dose de vaccin ?

Les schémas de vaccination initiale des vaccins Moderna, Pfizer et AstraZeneca prévoient l’injection de 2 doses pour une vaccination efficace.

Le vaccin Janssen ne prévoyait au départ qu’une seule dose. Toutefois, pour plus d’efficacité, il doit désormais être complété avec une dose additionnelle (2e dose) de vaccin à ARN messager (Pfizer-BioNTech ou Moderna), à partir de 4 semaines après la première injection.

Sans cette 2e dose, votre vaccination n’est pas complète.

Il existe des exceptions :

  • une personne qui a déjà eu la Covid avant sa première injection n’aura besoin que d’une seule dose de vaccin pour être complètement vaccinée (hors éventuel rappel) ;
  • une personne fortement immunodéprimée recevra une troisième dose de vaccin, 4 semaines après la deuxième, de façon à être protégée plus efficacement. Si vous êtes concerné(e) par ce cas de figure, nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin traitant. L’assurance maladie prendra directement contact avec les personnes concernées dont elle a connaissance pour organiser ce rendez-vous. Pour plus d’informations à ce sujet, consultez la page dédiée sur ameli.fr.

L’immunité conférée par la vaccination initiale diminue avec le temps. C’est pourquoi une dose de rappel est maintenant recommandée après 3 mois pour toutes les personnes de 18 ans et plus, et après 6 mois pour les personnes de 12 à 17 ans (voir « Suis-je concerné par la dose de rappel, dite 3e dose ? »).

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Est-ce que je peux attraper la Covid si je suis vacciné(e) ?

La vaccination protège très efficacement contre les formes graves de la maladie, et réduit donc le risque d’hospitalisation et de décès.

Elle protège aussi contre les formes symptomatiques (à plus de 90 % pour les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna après 2 doses) et asymptomatiques (de l’ordre de 80 à 90 %, et au minimum à 50 %, après 2 doses de vaccin à ARNm).

Même si vous êtes jeune et en bonne santé, la vaccination réduit le risque d’infection et donc de transmission du virus à vos proches.

Cependant, les vaccins ne sont jamais efficaces à 100 %, et il reste donc possible d’attraper la Covid et de la transmettre. C’est pourquoi, même vacciné(e), il faut continuer à porter le masque, respecter les gestes barrières et les mesures de prévention (test et isolement si vous ressentez des symptômes ou si vous êtes cas contact).

Si vous ressentez des symptômes ou si vous êtes positif(ve) à la Covid, obtenez en quelques clics des conseils sur la conduite à tenir.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Quels sont les effets secondaires des vaccins contre la Covid ?

Les vaccins sont des médicaments, ils peuvent avoir des effets indésirables.

Les plus fréquents sont une douleur au point d’injection, des maux de tête, de la fatigue, des douleurs musculaires, des nausées, de la fièvre modérée et des frissons.

Si cela arrive, c’est une réaction normale, qui est due à l’activation du système immunitaire par le vaccin. Ces effets secondaires sont plus fréquents après la 2e dose, car la réaction immunitaire est alors plus forte. Ils disparaissent le plus souvent au bout d’1 à 2 jours (parfois plus). Si vos symptômes vous inquiètent, contactez votre médecin traitant, ou le 15 en cas d’urgence.

De très rares cas de myocardite et de péricardite ont été observés après la vaccination avec le vaccin Moderna (Spikevax). La Haute autorité de santé (HAS) indique que ces cas sont survenus généralement dans les 7 jours suivant la vaccination, et qu’ils sont plus fréquents chez les hommes, chez les personnes de moins de 30 ans, et après la 2e dose. Les données suggèrent une évolution favorable avec du repos ou avec un traitement.

Consultez immédiatement un médecin en cas de douleur thoracique aiguë et persistante, d’essoufflement ou de palpitations après la vaccination.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Est-ce que la vaccination rend positif à la Covid ?

Non, la vaccination ne rend en aucun cas positif, il n’y a pas de virus actif dans les vaccins. Vous pouvez ressentir des effets secondaires (fièvre, fatigue…) suite à la vaccination, mais vous n’êtes pas contagieux.

Si vous avez réalisé un test de dépistage après votre vaccination et qu’il est positif, cela n’est pas dû au vaccin. Cela signifie que vous avez été contaminé(e) avant ou après votre injection. Nous vous encourageons à vous isoler et à décrire votre situation pour obtenir des conseils personnalisés sur la conduite à tenir.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Vaccination, grossesse et allaitement

Je suis enceinte, puis-je me faire vacciner ?

Oui, d’autant que la grossesse vous expose à des formes plus sévères de la Covid. Il n’y a pas de contre-indication à la vaccination des femmes enceintes et vous pouvez vous faire vacciner avec un vaccin à ARN messager (Pfizer, Moderna) dès le premier trimestre de grossesse.

Si vous êtes âgée de moins de 30 ans, la Haute autorité de santé (HAS) recommande de privilégier le vaccin Pfizer lorsque c’est possible (en raison d’un risque accru de myocardite avec le vaccin Moderna chez les personnes les plus jeunes).

L’obligation vaccinale requise pour certaines professions (santé, médico-social, restauration…) n’est pas exigée des femmes enceintes avant le 2e trimestre de grossesse.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

J’allaite mon enfant, puis-je me faire vacciner ?

Oui. La Haute Autorité de santé estime que, sur la base des mécanismes biologiques (dégradation rapide des ARNm), il n’y a pas d’effet attendu chez le nourrisson et l’enfant allaité par une femme vaccinée. Vous pouvez donc continuer à allaiter même après votre vaccination.

Le CRAT (le centre de référence sur ces questions) indique qu’à ce jour aucun événement particulier n’a été observé chez les enfants allaités d’environ 4 000 femmes vaccinées par un vaccin à ARNm contre la Covid.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?