Questions/réponses pour les jeunes

Dernière mise à jour : le .

Il n’est pas facile de trouver des informations fiables sur la Covid, les vaccins ou les façons de se protéger. Tu trouveras sur cette page toutes des informations vérifiées pour être au courant et responsable face au virus !

Ma vie quotidienne

À partir de quel âge le passe sanitaire est-il demandé ?

Le passe sanitaire est demandé à partir de 12 ans et 2 mois.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Où le passe sanitaire est-il obligatoire ?

Il faut présenter un passe sanitaire pour entrer dans un hôpital (sauf pour les urgences), une maison de retraite, ou un établissement pour les personnes en situation de handicap.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Est-ce que porter le masque sous le nez est efficace ?

Non. La Covid est un virus des voies respiratoires, c’est-à-dire qu’il entre et sort de ton corps par ta bouche et ton nez, lorsque tu respires ou que tu parles. Pour te protéger et protéger ceux qui t’entourent, le masque doit donc bien te couvrir le nez et la bouche.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

J’entends parler de Delta, Omicron… qu’est-ce qu’un variant ?

Pour survivre, un virus comme le SARS-CoV-2 (responsable de la Covid-19) se réplique, c’est-à-dire qu’il utilise nos cellules pour fabriquer des copies de lui-même. Parfois, une erreur se glisse lors de la recopie de son code génétique, et c’est cette nouvelle version qu’on appelle une mutation ou un variant.

Chaque variant a des caractéristiques plus ou moins différentes du virus d’origine. Par exemple, il peut être plus contagieux, moins dangereux, ou provoquer d’autres symptômes comme un mal de gorge plutôt que des maux de tête.

Plus un variant est contagieux, plus il se répand vite au sein de la population et finit par remplacer les versions précédentes. Au début de la pandémie, en 2020, la souche originelle, d’abord détectée en Chine, était la plus répandue. Actuellement, début 2022, c’est le variant Omicron qui est le plus répandu en France. Il a remplacé le variant Delta, qui était majoritaire en décembre 2021.

Les scientifiques surveillent attentivement l’apparition de nouveaux variants et veillent à ce que les consignes sanitaires et les vaccins restent suffisamment efficaces pour les combattre. Les études récentes nous donnent des éléments rassurants puisqu’elles montrent que :

  • le variant Omicron semble donner moins souvent des formes graves que le variant précédent (Delta) ;
  • le rappel vaccinal avec un vaccin Pfizer ou Moderna permet de diminuer de 70 % le risque d’une forme grave dans le cas d’une contamination par Omicron.

Il est probable que les vaccins seront adaptés au fur et à mesure de l’apparition de variants pour optimiser leur efficacité.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Pourquoi est-ce que les mesures changent si souvent ?

Les consignes changent pour s’adapter à l’évolution de l’épidémie. Elles dépendent aussi des connaissances que nous avons sur ce nouveau virus :

  • Les consignes sont durcies (couvre-feu, fermeture de certains lieux comme les boîtes de nuit…) lorsqu’il y a une augmentation importante des cas positifs. On parle alors d’une « vague ». Ce durcissement des règles sert à faire baisser le nombre de contaminations et à éviter la surcharge des hôpitaux qui ne pourraient pas accueillir tous les malades.
  • À l’inverse, les consignes peuvent être assouplies, lorsque la situation épidémique est plus favorable.

Les consignes évoluent aussi en fonction des nouvelles découvertes que font les scientifiques. Par exemple, la fabrication des vaccins nous a permis d’éviter l’instauration d’un couvre-feu lors des fêtes de fin d’années en 2021, mais l’apparition de nouveaux variants du virus (Delta, Omicron), nous force encore une fois à nous adapter en recevant un rappel vaccinal.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Que faire si j’ai des pensées négatives, du stress ou des peurs ?

Le contexte actuel est difficile à vivre. Les restrictions, l’isolement, le port du masque, l’inquiétude liée à la maladie… autant de sujets qui pèsent sur le moral de beaucoup de personnes qui décident, pour aller mieux, de consulter un(e) psychologue.

Si tu ressens le besoin de te confier à une personne extérieure à ta famille et tes amis, qui pourra t’écouter et t’aider, il existe des solutions. Tu peux, par exemple, avoir recours au forfait « 100% Psy Enfant Ado », qui te donne accès à 10 séances de soutien psychologique, gratuitement. Si tu veux savoir comment faire, consulte le site internet dédié au dispositif.

Les consultations chez le psy sont confidentielles. Tes parents ne sauront pas ce que tu y dis, alors sens toi libre.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Le collège, le lycée

Dans quels cas est-ce que je dois rester à la maison ?

Tu ne dois pas aller au collège ou au lycée :

  • si tu as été testé(e) positif(ve) à la Covid ;
  • si tu as de la fièvre (38 °C ou plus) ou des symptômes qui font penser à la Covid, et ce même si tu es vacciné(e) ou si tu as déjà eu la Covid il y a moins de 2 mois ;
  • si tu as été identifié(e) comme cas contact, ou qu’un membre de ton foyer a été testé positif, et que tu n’es pas vacciné(e) et n’a pas déjà eu la Covid dans les 2 derniers mois.

Dans chacun de ces cas, tes parents doivent informer l’établissement au plus tôt.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Que se passe-t-il si un(e) élève est testé(e) positif(ve) dans ma classe au collège ou au lycée ?

Les élèves qui ont été en contact avec la personne positive seront prévenus. S’ils ne sont pas vaccinés, ils devront s’isoler et poursuivre leurs apprentissages à distance, pendant une durée de 7 jours. Les élèves vaccinés ou qui ont déjà eu la Covid il y a moins de 2 mois pourront continuer à aller en cours (voir ci-dessous).

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Je suis collégien(ne) ou lycéen(ne). Que se passe-t-il si je suis cas contact et que je suis vacciné(e) ?

  • Si tu n’es pas vacciné(e), voir la question suivante.

  • Si tu as déjà eu la Covid dans les 2 derniers mois, alors tu n’auras pas besoin de t’isoler ni de faire un test.

1. Pas d’isolement, mais sois prudent(e)

Si tu es « cas contact » et que tu es vacciné(e), alors tu n’auras pas besoin de t’isoler (à condition que tu n’aies pas de symptômes bien sûr), et tu pourras continuer à aller au collège ou au lycée.

Comme tu êtes vacciné(e), on considère que tu as un risque modéré, mais reste quand même prudent(e) :

  • si des symptômes apparaissent, fais un test dès que tu peux et isole-toi,
  • respecte les mesures barrières et porte un masque même à la maison ou dans les lieux publics qui ne le demandent pas,
  • reporte tes activités sociales (amis, loisirs…), et évite de passer du temps avec des personnes fragiles (femmes enceintes, personnes âgées, malades…).

2. Fais un test à J+2

Fais un test PCR, un test antigénique (voir la carte des lieux de test) ou un autotest à J+2, c’est à dire 2 jours après ton dernier contact avec la personne positive, ou dès que possible si cela fait déjà plus de 2 jours.

Les tests sont toujours gratuits pour les mineurs, pour les cas contact, et pour les personnes vaccinées.

Si le test est négatif 👇
  • En cas d’apparition de fièvre ou de symptômes :
    • fais un test de dépistage gratuit (test PCR ou antigénique) sans attendre, et reste isolé(e) en attendant le résultat,
    • contacte un médecin ou le 15 si tu sens que tu as du mal à respirer.
Si le test est positif 👇
  • En cas d’autotest positif :

    • fais un test antigénique (en pharmacie) ou PCR (en laboratoire) pour confirmer ce résultat positif ;
    • reste isolé(e) en attendant ;
  • En cas de test PCR ou antigénique positif, ou de confirmation de l’autotest :

    • tu as attrapé la Covid :

      • même si ce n’est généralement pas grave, tu es contagieux(se) et tu dois protéger les personnes qui t’entourent ;
      • surveille l’apparition de symptômes, et contacte un médecin ou le 15 en cas de difficultés pour respirer ;
    • tu dois rester isolé(e) 7 jours à partir de la date du test ;

      • si tu n’as plus de fièvre depuis au moins 48 h, tu pourras mettre fin à ton isolement après 5 jours seulement, si ton nouveau test de dépistage (antigénique ou PCR) est négatif ;
    • les personnes qui vivent avec toi sont cas contacts (sauf s’ils ont déjà eu la Covid dans les 2 derniers mois) et devront :

      • s’isoler puis faire un test après 7 jours si elles ne sont pas complètement vaccinées (les enfants non vaccinés de plus de 12 ans ne doivent pas aller à l’école) ;
      • ou faire un test de dépistage 2 jours plus tard si elles sont complètement vaccinées.
Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Je suis collégien(ne) ou lycéen(ne). Que se passe-t-il si je suis cas contact et que je ne suis pas vacciné(e) ?

  • Si tu es vacciné, voir la question précédente.

  • Si tu as déjà eu la Covid dans les 2 derniers mois, alors tu n’auras pas besoin de t’isoler ni de faire un test.

1. Isolement

Si tu es « cas contact », que tu n’es pas vacciné et que tu n’as pas déjà eu la Covid dans les 2 derniers mois, alors :

  • tu devras rester isolé pendant 7 jours. Tu ne devras pas aller au collège ou au lycée et tu suivras tes cours à distance.
  • en cas de fièvre ou de symptômes avant le 7e jour, fais un test (PCR ou antigénique) sans attendre.

2. Test de dépistage

Pour mettre fin à ton isolement, tu devras faire un test antigénique en pharmacie le 7e jour (voir la carte des lieux de test).

  • Si le test est positif :

    • tu as contracté la Covid. Ce n’est pas grave, mais tu es contagieux(se) et tu dois protéger les personnes qui t’entourent

    • tu dois rester en isolement pendant 10 jours supplémentaires ;

      • Si tu n’as plus de fièvre depuis au moins 48 h, tu pourras mettre fin à ton isolement après 7 jours seulement, si ton nouveau test de dépistage est négatif (antigénique ou PCR) ;
    • les personnes qui vivent avec toi sont cas contacts (sauf s’ils ont déjà eu la Covid dans les 2 derniers mois) et devront :

      • s’isoler s’ils ne sont pas complètement vaccinés (les autres enfants ne doivent pas aller à l’école) ;
      • faire un test antigénique dès que possible.

3. Test de contrôle

Si ton 1er test était négatif, alors tu devras faire un test de contrôle (PCR ou antigénique) avant de retourner au collège ou au lycée :

  • 7 jours après ton dernier contact avec la personne malade, pour confirmer que tu n’as pas été contaminé(e) ;
Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Est-ce que le cas contact d’un cas contact est cas contact ?

Non, une personne cas contact est une personne qui a été en contact direct avec une personne positive à la Covid.

  • Le « cas contact d’un cas contact » n’est pas un cas contact.

    • Par exemple, si ta sœur est cas contact d’un élève de sa classe, les autres membres du foyer (dont toi), ne seront pas considérés comme des cas contacts et ne devront pas se faire tester.
  • En revanche, si le cas contact devient à son tour cas positif, alors les autres personnes du foyer deviennent cas contact.

    • Si quelques jours plus tard, ta sœur est testée positive, alors les autres personnes du foyer (toi, parents…) deviendront à leur tour cas contacts, sauf s’ils ont déjà eu la Covid dans les 2 derniers mois. S’ils ne sont pas vaccinés, ils devront s’isoler. Dans ce cas, tu ne devras pas aller au collège ou au lycée et tes parents ne devront pas aller travailler.
Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Est-ce que je dois porter le masque au collège ou au lycée?

Le masque n’est plus obligatoire au collège et au lycée mais il est fortement conseillé de le porter :

  • si tu es cas contact ;
  • si tu as des symptômes (même un simple nez qui coule) ;
  • et pendant les 7 jours qui suivent ton retour en classe, si tu avais la Covid dans les jours précédents et que tu t’étais isolé(e).

N’hésite pas à porter le masque si tu en as envie, même si les personnes qui t’entourent n’en portent pas.

Choisis un masque qui protège :

  • Même si tu as envie d’avoir un joli masque, tu ne peux pas utiliser n’importe quel tissu pour le confectionner. Pour être efficace, un masque doit assurer une filtration supérieure à 90 %, ce qui n’est pas le cas de tous les tissus.

  • Si tu achètes un masque en tissu « grand public », assure toi que la mention « catégorie 1 » soit inscrite sur l’emballage. Sinon, tu peux aussi porter des masques chirurgicaux ou FFP2.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

La vaccination contre la Covid

Comment fonctionnent les vaccins ?

Les vaccins contre la Covid font croire à ton système immunitaire (l’armée qui défend ton organisme contre les infections) que tu as été contaminé par la Covid afin qu’il crée des anticorps (des soldats). Une fois vacciné, ton corps sera prêt à réagir rapidement en cas de contact avec le virus et luttera contre l’infection de manière plus efficace. Résultat, tu auras moins de risque de forme grave, moins de symptômes, voire même tu éviteras la contamination.

Les protéines S du virus de la Covid (SARS-CoV-2)
Crédits : adapté d’une illustration de Davian Ho (Innovative Genomics Institute).

Il y a 3 types de vaccins disponibles actuellement. Ils ont tous le même objectif, qui est de présenter des morceaux inoffensifs du virus (les « protéines S »), à notre système immunitaire, pour qu’il apprenne à reconnaître et à combattre le virus.

La différence entre ces vaccins, c’est la manière de lui présenter ces morceaux du virus :

  • les vaccins Janssen et AstraZeneca : on injecte un virus d’une autre famille (inoffensif pour nous) auquel on a ajouté ces morceaux, pour qu’il ressemble au virus de la Covid ;
  • les vaccins Pfizer et Moderna : on injecte des ARN messagers, qui sont comme une recette pour faire fabriquer ces morceaux de virus par nos cellules ;
  • le vaccin Novavax : on injecte directement ces morceaux de virus.
Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Comment des vaccins ont-ils été crées aussi vite ? Sont-ils efficaces et sûrs ?

Il est vrai que les vaccins contre la Covid ont été créés rapidement, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas sûrs. Trois raisons expliquent cette rapidité de fabrication :

  1. la collaboration et la compétition internationales : la recherche du vaccin a bénéficié de financements très importants et de la compétition entre les laboratoires pharmaceutiques. Le monde entier ayant souffert de cette pandémie, il était urgent de trouver un vaccin qui permette de retrouver le plus rapidement possible une vie normale et de sortir de la crise qu’elle a engendré.

  2. l’expérience scientifique : les scientifiques ne sont pas partis de zéro pour créer ces vaccins ! En effet, la famille des coronavirus, à laquelle appartient le virus SARS-CoV-2 (Covid-19) est très étudiée et documentée par les scientifiques. Grâce à leurs connaissances, ils ont pu rapidement définir les caractéristique du SARS-CoV-2 pour mettre au point un vaccin efficace. Les laboratoires ont également profité de la technologie des ARN messagers qui est étudiée depuis une vingtaine d’années, pour créer les vaccins Pfizer et Moderna. Tout cela a permis de franchir plus rapidement les étapes de fabrication du vaccin.

  3. le nombre de malades : les phases de vérification et d’expérimentation, qui permettent de tester la sécurité d’un vaccin, n’ont pas été plus courtes que pour d’autres vaccins. Elles ont pu se dérouler dans des délais plus restreints grâce au très grand nombre de malades de la Covid sur qui les tests ont pu être réalisés. Habituellement, ces phases se déroulent sur plusieurs années (voire décennies) car il y a peu de volontaires pour les tests.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Est-ce que les vaccins vont modifier mon ADN ?

Non, c’est une fausse information (fake news) qui circule au sujet des vaccins à ARN messager (Pfizer et Moderna). L’ADN se situe dans une zone quasi-inaccessible de nos cellules qui s’appelle le noyau, dans lequel l’ARN messager des vaccins ne peut pas pénétrer.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Je suis jeune et en bonne santé, pourquoi me faire vacciner contre la Covid ?

La vaccination agit à plusieurs niveaux : elle réduit le risque de transmission, mais aussi le risque de développer des symptômes, voire une forme grave de la maladie si on l’attrape malgré tout.

C’est vrai que les jeunes comme toi ont le plus souvent une forme bénigne de Covid, et rarement une forme grave (par exemple les 11-17 ans représentent seulement 0,44 % des hospitalisations, et seulement 0,36 % des admissions en soins critiques). Mais ils peuvent quand même parfois développer des cas plus sévères, ou souffrir de symptômes persistants (Covid long). Même si ces risques sont faibles pour les jeunes, il y a un intérêt à se faire vacciner car le vaccin permet de les réduire encore plus.

Enfin, en te vaccinant, tu participes aussi à l’effort collectif de santé publique :

  • tu seras moins contagieux et risquera donc moins de contaminer les personnes vulnérables ou âgées qui t’entourent, comme tes grands-parents ;
  • tu feras moins circuler la Covid au sein de la population, et cela freinera le développement du virus et ses mutations.
Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Je suis vacciné, puis-je quand même attraper la Covid ?

Oui. La vaccination réduit significativement les risques de transmission, mais elle ne protège jamais à 100 %.

On le voit notamment face au variant Omicron, qui est d’une part très contagieux et qui parvient d’autre part à échapper en partie à nos anticorps.

Pour éviter efficacement le virus, il faut donc combiner les différentes protections. C’est pourquoi, même si tu es vacciné, il est important de continuer à respecter les gestes barrières : réduire les contacts, bien aérer les pièces, et porter le masque sur le nez et la bouche dès que c’est requis.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

À quoi sert le vaccin si on peut quand même attraper la Covid ?

Comme la plupart des vaccins, notamment celui contre la grippe, les vaccins contre la Covid ne protègent pas à 100% contre la maladie, mais ils réduisent :

  • les risques de contamination et de transmission : vacciné(e), tu attraperas moins facilement la Covid et tu auras moins de chances de la transmettre à une personne vulnérable (personne malade ; grands-parents…) ;
  • les risques de faire une forme grave de la maladie et d’être hospitalisé(e).

Mais surtout, si tout le monde se fait vacciner, cela limitera la circulation du virus au sein de la population. Moins le virus circulera, moins il mutera et se développera.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Est-ce que j’ai besoin de l’autorisation de mes parents pour me faire vacciner contre la Covid ?

Cela dépend de ton âge :

  • Si tu es âgé de plus de 16 ans, tu peux te faire vacciner sans l’autorisation de tes parents. N’oublie pas d’apporter ta carte vitale (si tu en as une) à ton rendez-vous de vaccination.

  • Si tu as entre 12 et 15 ans, le consentement écrit d’un parent ou tuteur est obligatoire. Tu peux télécharger le formulaire de consentement, pour qu’il soit rempli avant le jour du rendez-vous. Sinon, une copie sera disponible sur place.

    Le jour de la vaccination, tu pourras, si tu le souhaites, venir accompagné(e) d’un parent (ou titulaire de l’autorité parentale).

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Je suis mineur. Est-ce que je dois donner mon accord pour être vacciné(e) ?

Oui. Au cours de l’entretien qui a lieu avant la vaccination, le professionnel de santé te donnera toutes les informations de façon claire et adaptée, et pourra répondre à tes questions si tu en as. Avant de te vacciner, il te demandera ton consentement oral.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Je suis mineur. Où me faire vacciner et avec quel vaccin ?

Si tu as plus de 12 ans, tu peux te faire vacciner :

  • dans un centre de vaccination ;
  • chez ton médecin traitant, en cabinet infirmier, ou en pharmacie ;
  • dans certains établissements scolaires.

La vaccination peut se faire soit avec le vaccin Pfizer-BioNTech, soit avec le vaccin Moderna.

La Haute autorité de santé (HAS) (l’autorité scientifique publique de référence) recommande plutôt d’utiliser le vaccin Pfizer chez les moins de 30 ans. Elle donne ce conseil car les médecins ont observé un risque un peu plus élevé, mais qui reste très faible, de myocardite avec le vaccin Moderna.

Qu’est-ce que la myocardite ? C’est une inflammation du muscle cardiaque. C’est un effet secondaire qu’on a observé très rarement (132 cas pour 1 million de doses chez les hommes de moins de 30 ans), et malgré son nom inquiétant ce n’est pas non plus quelque chose de grave : les symptômes disparaissent rapidement avec un traitement ou même spontanément. Mais comme ça se produit encore plus rarement avec le vaccin Pfizer, la HAS conseille maintenant de préférer celui-ci pour les moins de 30 ans.

  • Trouve un créneau de vaccination près de chez toi sur ViteMaDose
Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Les adolescents reçoivent-ils autant de doses que les adultes ?

Oui si tu as entre 12 et 17 ans tu recevras le même nombre de doses que les adultes :

  • si tu as déjà eu la Covid il y a 2 mois ou plus, une seule dose sera nécessaire ;
  • si tu n’as jamais eu la Covid, deux doses seront nécessaires.

Depuis le 24 janvier 2022, si tu as entre 12 et 17 ans, tu pourras aussi recevoir une dose de rappel pour maintenir ton niveau d’immunité, 6 mois après ta dernière injection ou ta dernière infection à la Covid.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Quels justificatifs apporter le jour du rendez-vous de vaccination ?

  • Ta carte vitale (si tu en as déjà une) et celle d’un parent (ou une attestation de droits mentionnant le numéro de sécurité sociale d’un parent).

  • Si tu as moins de 16 ans, il faudra apporter l’autorisation parentale de vaccination signée par un des deux parents ou par ton tuteur.

  • Si tu as déjà eu la Covid il y a au moins 2 mois, il faudra apporter la preuve de cette contamination :

    • un ancien test positif (PCR ou antigénique). Si tu n’as pas conservé ton ancien test positif, n’hésite pas à demander à ton médecin de te prescrire une sérologie (prise de sang) qui prouvera que tu as déjà été contaminé par la Covid.
    • ou une sérologie (prise de sang) indiquant la présence d’anticorps (et donc d’une ancienne contamination à la Covid).
Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Je suis vacciné(e). Comment faire pour avoir un passe sanitaire ?

Lors de ton rendez-vous de vaccination, le professionnel de santé t’a remis une attestation de vaccination (sur papier) comportant un QR code.

Elle sera valable comme « passe sanitaire » en France 7 jours après ta dernière dose. Si tu veux utiliser ce passe pour voyager, tu devras attendre 14 jours.

Cette attestation pourra être importée dans l’application TousAntiCovid rubrique « carnet », sur ton smartphone.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

La vaccination est-elle obligatoire obtenir le passe sanitaire ?

Si tu as 12 ans ou plus, une attestation de vaccination complète te donnera accès aux lieux qui nécessitent un passe sanitaire, mais tu peux aussi présenter :

  • un certificat de rétablissement (résultat positif à un test PCR ou antigénique de plus de 11 jours),
  • une attestation de contre-indication à la vaccination ;
  • un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24 h.
Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Les symptômes et les tests de dépistage

Je me sens malade, que dois-je faire ?

Dans le contexte actuel, si tu te sens malade (par exemple si tu tousses, si tu as mal à la gorge, ou encore si tu as de la fièvre), mieux vaut être prudent et suivre quelques recommandations simples :

  • ne va pas au collège ou au lycée ;
  • demande à tes parents ou contacte toi-même par téléphone ton médecin (ou le 15 en cas d’urgence) : ne va pas spontanément chez le médecin traitant ou aux urgences sans avoir d’abord téléphoné ;
  • applique les mesures barrières (porte bien le masque, garde tes distances avec tes proches, évite les contacts) ;
  • fais-toi tester en pharmacie (test antigénique) ou au laboratoire (test PCR) pour t’assurer que tu n’as pas attrapé la Covid.
Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Où faire un test de dépistage ?

Tu peux faire un test PCR en laboratoire (résultat en plus ou moins 24 h) ou un test antigénique en pharmacie (résultat sous 30 minutes).

Les tests sont gratuits (pris en charge par l’Assurance maladie) pour les mineur(e)s, vacciné(e)s ou non. Alors n’hésite pas à te faire tester au moindre doute ou avant de voir des personnes vulnérables (grands-parents, personnes malades…) !

Clique ici pour trouver un lieu de dépistage près de chez toi sur le site sante.fr.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Je suis positif à la Covid, que dois-je faire ?

Si tu as été testé positif à la Covid, pas de panique !

Tout le monde ne réagit pas de la même manière au virus :

  • certaines personnes vont développer une forme légère ou modérée de la maladie, avec des symptômes (fièvre, toux, fatigue, courbatures, etc.) qui peuvent durer plusieurs jours ;
  • certaines personnes ne vont même pas se sentir malades : on dit qu’elles sont asymptomatiques ;
  • certaines personnes vont malheureusement développer une forme plus grave, avec des difficultés respiratoires pouvant nécessiter une hospitalisation : ces formes sont plus rares chez les jeunes, et touchent surtout des personnes âgées ou des personnes plus fragiles à cause d’une maladie chronique (ce qu’on appelle des comorbidités).

Il est important que tu suives certaines recommandations, pour ne pas contaminer les personnes qui t’entourent :

  • Si tu es complètement vacciné ou que tu as moins de 12 ans :
    • reste isolé 7 jours à partir de la date du début de tes symptômes, ou de ton test positif si tu n’as pas de symptômes ;
    • en l’absence de fièvre ou de difficultés respiratoires depuis 48 heures, tu pourras mettre fin à ton isolement après 5 jours seulement, si tu fais un test antigénique ou PCR et que le résultat est négatif.
  • Si tu as plus de 12 ans et que tu n’es pas complètement vacciné :
    • reste isolé 10 jours à partir de la date du début de tes symptômes, ou de ton test positif si tu n’as pas de symptômes ;
    • en l’absence de fièvre ou de difficultés respiratoires depuis 48 heures, tu pourras mettre fin à ton isolement après 7 jours seulement, si tu fais un test antigénique ou PCR et que le résultat est négatif.
  • Préviens les personnes avec qui tu as eu un contact récent (amis, autres élèves…) pour qu’ils se fassent tester, car ils sont cas contact.
  • Les personnes avec qui tu habites sont également cas contact et doivent s’isoler si elles ne sont pas vaccinées.

L’Assurance Maladie va t’envoyer (ou à tes parents) un SMS pour t’expliquer ce que tu dois faire, te fournir un justificatif d’absence, et vous contactera peut-être aussi par téléphone pour faire la liste des personnes avec qui tu as été en contact dans les jours précédents.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Est-ce que les tests de dépistage sont gratuits pour les mineurs ?

Oui. Les tests de dépistages sont toujours gratuits pour les moins de 18 ans et peuvent être réalisés sans ordonnance médicale.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Les tests sont-ils dangereux ou douloureux ?

Non. Les tests nasopharyngés sont un moment désagréable à passer, mais ils ne sont ni douloureux ni dangereux. Le prélèvement consiste à introduire doucement une sorte de long coton-tige dans une narine, puis de le faire tourner plusieurs fois pour recueillir d’éventuels fragments de virus. Ça fait bizarre, ça chatouille, ça peut donner envie de pleurer ou d’éternuer, mais heureusement c’est vite terminé !

Si le prélèvement nasal (dans le nez) est impossible dans ton cas (déviation de la cloison nasale) ou s’il te fait trop peur, tu peux aussi faire un test PCR salivaire (prélèvement de salive) dans certains laboratoires.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

La sérologie Covid fonctionne-t-elle également pour les adolescents ?

Oui, comme chez l’adulte la sérologie permet de savoir si tu as déjà été contaminé par le virus, mais elle ne permet pas de savoir quand. Ton médecin peut te prescrire une sérologie pour savoir si tu dois recevoir une ou deux doses de vaccin anti-Covid. Certains centres de vaccination le proposent aussi au moment de la première dose.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Je souffre d’une maladie chronique, est-ce que je dois prendre des précautions supplémentaires face à la Covid ?

Généralement, la Covid reste une maladie bénigne, même chez l’adolescent atteint d’une maladie chronique. Cependant, si tu souffres d’une maladie rare et grave, qui nécessite un traitement ou des soins particuliers, demande à ton médecin de t’expliquer quelles précautions renforcées tu dois prendre face à la Covid.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?